COMMUNIQUÉ DE PRESSE 40 ans plus tard : Des femmes et des hommes languissent toujours en isolement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 40 ans plus tard : Des femmes et des hommes languissent toujours en isolement

Press Advisory – Prisoner Justice Day 2014-French

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

40 ans plus tard : Des femmes et des hommes languissent toujours en isolement

(Ottawa) Le 5 août 2014 – Ce dimanche,le 10 août, est la Journée de la justice pour les prisonniers. Une journée où toutes les personnes incarcérées et celles qui les appuient honorent la mémoire des femmes et des hommes qui ont perdu la vie de manière non naturelle en prison.

Le 10 août marque le 40e anniversaire du décès de Eddie Nalon, qui a saigné à mort dans une l’unité de ségrégation de l’Établissement de Millhaven, malgré ses tentatives d’alerter les gardiens pour leur demander de l’aide L’enquête sur la mort  d’Eddie Nalon a révélé que les boutons d’appel d’urgence dans l’unité avaient été désactivés par les gardiens. Les détenus de l’Établissement de Millhaven ont souligné le premier anniversaire du décès d’Edward Nolan, le 10 août 1975, par une journée de jeûne et de deuil.

Quarante ans plus tard, les conclusions de l’enquête sur le décès d’Ashley Smith ont révélé que la situation des personnes incarcérées au Canada est toujours préoccupante.

Lors d’une conférence de presse le 6 août 2014, Kim Pate (Association canadienne des Sociétés Elizabeth Fry), Catherine Latimer (Société John Howard du Canada) et Justin Piché (professeur de Criminologie à l’Université d’Ottawa) vont parler de l’importance de la Journée de la justice pour les prisonniers et des enjeux d’actualité pour les prisonnières et les prisonniers en 2014.

– 30 –

Lieu :          Charles Lynch Room
Heure :       11h00
Contacts :  Kim Pate (613-298-2422);
Catherine Latimer (613-219-6471);
Justin Piché (613-793-1093)